Actu
alités

Votre location meublée est-elle exonérée d’impôts ?

Actualités
04/10/2018

L’article 35 bis du Code Général des Impôts exonère d’impôt sur le revenu, à certaines conditions, la location d’une partie de l’habitation principale et la location de chambres d’hôtes.

Les loyers provenant de la location ou de la sous-location meublée d’une partie de l’habitation principale du contribuable sont exonérés d’impôt sur le revenu lorsque les conditions suivantes sont respectées :

  • Les pièces louées ou souslouées font partie de la résidence principale du bailleur ;
  • Les pièces louées ou souslouées constituent la résidence principale du locataire ;
  • Le prix de la location ne doit pas excéder certains seuils, fixés par l’administration et indexés chaque année selon l’indice de référence des loyers.

Pour les baux conclus en 2018, le loyer annuel ne doit pas dépasser 185€ par mètre carré de surface habitable, charges non comprises, en Ile-de-France et 136€ par mètre carré dans les autres régions.

Concrètement, une chambre de 15 m² ne doit pas être louée plus de 2775€ par an, soit 231€ par mois, en Ile-de-France et 2040€ par an, soit 170€ par mois, en province.

En cas de dépassement de ces plafonds, les montants perçus sont taxés à 100%.

Comme pour toute location, la surface proposée doit être supérieure à 9 mètres carrés et disposer d’une hauteur sous plafond de 2.20 mètre minimum. La chambre doit être meublée et le propriétaire doit garantir dans le bail l’accès aux parties communes à son locataire.

Petite précision : la location de chambres meublées séparées de l’habitation du bailleur mais disposant d’un accès privé, et la location de pièces qui n’ont jamais été habitées et qui ont été créées à la suite de la transformation d’un local commercial, ne bénéficient pas de ce dispositif d’exonération.

S’agissant de la location de chambres d’hôtes, les particuliers qui louent de manière habituelle une ou plusieurs pièces de leur résidence principale, sont exonérés d’impôt sur le revenu sur la totalité des recettes encaissées, lorsque celles-ci n’excèdent pas 760€ toutes taxes comprises par an.

Si les recettes annuelles dépassent 760€, le contribuable est imposé sur la totalité des recettes nettes issues de la location, y compris les prestations annexes.

 

Mathilde COLLET

Toutes les autres actualités

#Agenda

Toutes les autres échéances

Contactez
nous

Accès formulaire détaillé
Experts-partenaires
Experts-partenaires
Experts-partenaires
Notre bureau de Seyssinet-pariset
7 rue de la poste
38170 Seyssinet-pariset
Experts-partenaires
Notre bureau de Saint jean de soudain
1293 route de Lyon
38110 Saint jean de soudain
Experts-partenaires
Notre bureau de Lans en vercors
698 route du Villard
38250 Lans en vercors
04 76 04 04 04